Votre panier : 0,00 €

QUI SOMMES NOUS ? 

                    NINA ASTRUC

Enfant la petite Nina est tour à tour épicière, danseuse étoile, impératrice d'Autriche ou maman et estime n'avoir jamais assez de temps pour jouer avec ses deux soeurs. Elle aime aussi explorer les placards de chez sa grand-mère à Saint-Marcelin-de-Cray - un ancien presbytère avec eau froide et toilettes dans le jardin - pour y dénicher un vieux landau ou un drap brodé. Sa grand-mère puis sa maman décident alors de lui apprendre la cuisine et la couture. Plus tard elle devient reporter photographe pour les magazines de sport outdoor, de voyage et de décoration puis professeur des écoles pendant sept ans, passionnée de pédagogies nouvelles. Aujourd'hui elle agite toujours son aiguille et décide de piquer le destin en créant les jouets encore! Une bande de lapins en coton bio qui font les 400 coups et inventent un nouvel avenir dans un quartier plein de copains. Ici l'entraide et l'écologie priment et la nature sauvage n'est jamais loin. Les prénoms des lapins - Henriette, Fernand et Augustine - ne sont autres que ceux des arrières grands parents de Nina... dans la vraie vie. 

                  LIONEL ASTRUC

«T'es cap de faire la descente de Lentilly à vélo sans les freins ? 

- Ouais carrément ! »

Les genoux de Lionel s'en souviennent encore, mais il a gardé le goût de l'aventure. Journaliste puis écrivain il a parcouru de nombreux pays et écrit quinze livres (notamment chez Actes Sud) consacrés aux pionniers de la transition écologique (Pierre Rabhi, Vandana Shiva, Rob Hopkins etc...) et aux entreprises les plus engagées. Quelques années de veille stratégique pour un cabinet de conseil en Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) et la direction d'une fondation n'ayant pas réussi à guérir sa frénésie de projets, sa femme Nina a pensé que la co-création d'une entreprise familiale pourrait y parvenir :

« Cap' de me créer les filières d'une gamme de jouets éco design ?   

- Carrément !... »

Lionel aime grimper les montagnes qui entourent sa maison, hiver comme été et partir en voyage à vélo avec sa famille et des sacoches. Désormais son vélo est aussi équipé de bons freins pour aborder les descentes. 

encore! MAIS POURQUOI ?

Parce que nous sommes parents de deux zozos qui n'ont jamais assez de temps pour jouer, qui inventent des téléphériques à doudous, des bases spatiales intersidérales de playmobils, des accrobranches pour poupées, qui se prennent pour des poilus de 14-18 mangeant des fayots et qui scandent à la fin de la journée : encore maman, encore maman !