Err

Votre panier : 0,00 €

La nature est essentielle pour l'enfant


« Ecrans, emplois du temps surchargé, peur de l’insécurité », nos enfants ne vont plus jouer en extérieur c’est ce que révèle un article du journal Le Monde paru début mai. Et pourtant « jouer dans la nature est essentiel au développement ». 

L’article commence avec cette expérience qui peut paraître assez improbable et pourtant : 
« Un matin d’été, dans un centre de vacances de Montreuil (Hautes-Alpes), non loin de Grenoble, Caroline Guy entame un atelier de relaxation dans la nature avec un petit groupe de filles de 11 ans. Pour commencer, elle leur demande de se déchausser dans l’herbe. La réaction est unanime : « Quoi ? Pieds nus dans l’herbe ? Ça va pas la tête ! C’est dégoûtant. Il y a des bêtes… » Impossible. Inimaginable. Une seule ose finalement tenter l’expérience."

Selon un rapport publié en 2015 par l’Institut de Veille Sanitaire aujourd’hui 4 enfants sur 10 de ( 3 à 10 ans) ne jouent jamais dehors pendant la semaine. « Le jeu en plein air a été éliminé de l’emploi du temps des enfants », résume Julie Delalande, anthropologue de l’enfance.

Quand on arrête de grimper aux arbres et de jouer dans l’herbe, on se coupe de la nature et « on se déconnecte aussi de tout contact avec le sensible, notre odorat, notre toucher… Il ne reste que le visuel, regrette Julie Delalande. Développer ses cinq sens est nécessaire pour l’équilibre de tout individu. L’impact est évident sur l’équilibre mental et psychique ». 



L’article rajoute que outre les problèmes de surpoids, de stress et de dépression qui touche de plus en plus les enfants sédentaires, ils sont également plus sensibles à des problèmes visuels : «  la myopie est plus fréquente, notamment par manque d’exposition à la lumière naturelle. »

Bien sûr dans nos sociétés, inciter les enfants à aller dehors relève de l’aventure voire de l’inconscience. On est en quête du risque zéro. Ainsi il est beaucoup plus rassurant pour les parents de savoir les enfants à l’intérieur tout en demandant à ces mêmes parents de réduire le temps d’écran. Pourtant « on connaît l’importance d’un environnement riche pour le développement de l’enfant depuis les recherches de pédagogues comme Célestin Freinet ou Maria Montessori ».  Lorsque les enfants jouent dehors ils sont obligés de faire face à l’imprévu, de relever des défis, d’avoir moins peur, de se responsabiliser, et donc par la même de grandir et gagner en autonomie. 
L’article insiste également sur le fait que si la nature apaise, elle permet également de capter l’attention : 
Dès le XIX Alexandre Dumas le formulait déjà : « Les enfants devraient vivre au grand air, face à face avec la nature qui fortifie le corps, qui poétise l’âme et éveille en elle une curiosité plus précieuse pour l’éducation que toutes les grammaires du monde ». 

Les professeurs des écoles, certaines équipes pédagogiques cheminent dans ce sens : propositions de sorties ou de découvertes de milieux naturels, installation d’animaux ou de potager dans les classes ou les écoles. Mais c’est bien souvent dans un espace très restreint, très cloisonné, où l’on cherche à tendre vers le risque zéro et où la liberté de l’enfant est bien souvent très réduite. 

Plus que jamais il est donc de notre devoir à nous parents de renverser les choses, de surmonter nos peurs nos angoisses et mettre nos enfants en contact avec la nature. L’article se conclut avec ces mots de Anne Caroline Prévot : «  il faut que les enfants jouent dans la nature : explorer de façon libre, sans contrainte, sentir, toucher… C’est indispensable pour que la nature entre dans leur identité personnelle. Ces expériences précoces sont aussi fondamentales que les connaissances. On ne protège pas ce qu’on aime. Sans ça la théorie ne sert à rien. » Alors dehors ! 
Rédigé le  8 mai 2018 8:45  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site